piwik

convention-collective-fr

Convention collective entreprise de chauffage

La Convention collective entreprise de chauffage dépend de la convention collective Bâtiment ouvriers (entreprises occupant jusqu´à dix salariés) dont le numéro de brochure au Journal Officiel est 3193.
La convention collective Bâtiment ouvriers (entreprises occupant jusqu´à dix salariés) est un texte signé par les organisations syndicales de salariés et par le groupement d'employeurs. Elle à pour objectif de mettre en place des garanties sociales et de maintenir des conditions d'emploi et de travail .
Ce texte permet de compléter les règles du droit du travail applicables aux salariés et détaille principalement les grilles de salaire, les conditions de licenciement, les règles relatives à la maternité aux congés payés, à la retraite, à la prévoyance....

- Convention collective entreprise de chauffage - Indemnité de congés payés



Le salaire horaire pris en considération pour le calcul de l'indemnité totale de congé est le quotient du montant de la dernière paye normale et complète versée à l'ouvrier dans l'entreprise assujettie qui l'occupait en dernier lieu par le nombre d'heures de travail effectuées pendant la période ainsi rémunérée.

L'indemnité afférente au congé est soit le produit de 1/10 du salaire horaire susvisé par le nombre d'heures accomplies au cours de la période de référence, soit 1/10 de la rémunération totale perçue par l'ouvrier au cours de l'année de référence.

Les ouvriers qui auraient bénéficié, si les dispositions de la loi du 27 mars 1956 relatives aux jours de congés supplémentaires au titre de l'ancienneté dans l'entreprise n'avaient pas été abrogées par la loi du 16 mai 1969, d'un congé d'une durée supérieure à la durée normale reçoivent, en plus de l'indemnité de congé calculée conformément aux dispositions ci-dessus, une indemnité supplémentaire d'un montant équivalant à celle qui leur aurait été attribuée au titre des journées d'ancienneté (1).

En ce qui concerne le calcul des droits aux congés payés et de l'indemnité de congés payés pour les ouvriers, le nombre d'heures représentant forfaitairement le congé de l'année précédente lorsque celui-ci a été payé à l'intéressé par l'intermédiaire d'une caisse de congés payés du bâtiment ou des travaux publics est porté à 195 heures à partir de l'année de référence du 1er avril 1982 au 31 mars 1983.

(1) Soit, pour 20 ans de services continus ou non dans la même entreprise, une indemnité équivalente à 2 jours de congé ; pour 25 ans, 4 jours ; pour 30 ans, 6 jours.

Mots clés relatif à la Convention collective entreprise de chauffage

Mots clés concernant : identifiants

Brochure n°3193 Convention 1596 Convention 3193 Convention collective 1596 Convention collective 3193 idcc 1596

Mots clés concernant : metiers

Convention collective charpentier Convention collective couvreur Convention collective decorateur Convention collective électricien Convention collective maçon Convention collective peintre en bâtiment Convention collective plâtrier Convention collective plomberie Convention collective plombier Convention collective ramoneur Convention collective serrurier Convention collective terrassier Convention collective vitrier

Mots clés concernant : termes génériques

ccn batiment ccn batiment plus 10 salaries Convention batiment Convention bâtiment plus 10 salariés Convention collective climatisation Convention collective couverture-plomberie Convention collective du bâtiment Convention collective du bâtiment jusqu'à 10 salariés Convention collective entreprise d'électricité Convention collective entreprise d'étanchéité Convention collective entreprise de charpente Convention collective entreprise de construction Convention collective entreprise de couverture Convention collective entreprise de décoration Convention collective entreprise de démolition Convention collective entreprise de ferronnerie Convention collective entreprise de menuiserie Convention collective entreprise de peinture Convention collective entreprise de plâtrerie Convention collective entreprise de ramonage Convention collective maçonnerie Convention collective réseaux centrales électriques Convention collective terrassement Convention collective travaux de routes Convention collective travaux de voies ferrées Convention collective vitrerie Convention collective voierie Convention du bâtiment
Top