convention-collective-fr
Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Quelles mesure doivent appliquer les salariés au travail face au coronavirus ?

Le coronavirus circule sur tout le territoire, la crise sanitaire est au stade III et les les entreprises comme tous les citoyens doivent impérativement limiter les conséquences de la contagion du Covid-19. L'épidémie du coronavirus impose une totale vigilance de tous, employeurs comme salariés. Quel est le niveau de responsabilité de chacun face à la pandémie Covid-19 ? Quelles sont les mesures à respecter pour les salariés présents sur le lieu de travail ?


prendre la température



gestes barrières + règles de distanciation (1 mètre minimum)



respecter les consignes de prévention et les mesures de lutte contre la contagion (mises en place par l'employeur et le CSE ou les représentants du personnel)



réunions à limiter au strict nécessaire, pas de contact direct (discussion trop longue)



annuler (voire reporter) tous les déplacements inutiles





Responsabilités des salariés





Responsabilités de l'employeur



s'assurer que les règles sont effectivement respectées par le personnel présent



approvisionnement de savons, gels, mouchoirs, sacs poubelles



limiter les regroupements de salariés dans des espaces réduits



informer et former les salariés sur l'évolution des recommandations gouvernementales et la crise sanitaire du Covid-19






Mesures de prévention : la responsabilité des salariés



désinfecter les mains


Que veut dire gestes barrières ?

Ce sont des gestes à adopter par les salariés d'une entreprise en vue de préserver leur santé et celle de leurs collègues. Il s'agit de gestes simples pour éviter la circulation du virus entre les personnes, donc entre porteurs du virus et sans virus. Le grand principe des gestes barrières reposent sur les quatre actions suivantes :

  • se laver les mains très régulièrement (eau + savon ou gel hydroalcoolique)
  • tousser ou éternuer dans son coude
  • respecter une distance d'au moins un mètre entre deux salariés (pour se saluer sans se serrer la main)
  • utiliser des mouchoirs à usage unique.

L'usage des gants et le port du masque sont fortement recommandés lorsqu'il s'agit d'être en contact avec une personne atteinte (malades symptomatiques) pour éviter de diffuser la maladie.

Mesures de prévention et lutte contre la contagion

Au stade 3 de la pandémie covid-19, le gouvernement recommande le confinement de tous. Le télétravail est la meilleure mesure à adopter chez les salariés, cependant un justificatif de déplacement professionnel pour motif impératif est fourni par l'employeur pour les travailleurs devant se rendre à leur lieu habituel de travail. Des mesures précises et sécuritaires sont à appliquer pour éviter la contamination et la survenue de symptômes.

Les consignes mises en place par l'employeur et le CSE doivent être strictement respectées par les salariés présents :

  • respecter le lavage des mains à l'eau avec un savon, détergent ou gel hydroalcoolique
  • respecter les mesures de distanciation
  • limiter le déplacements et les sorties
  • proscrire les longues discussions
  • surveiller sa température (2 fois par jour)
  • surveiller l'évolution des symptômes
  • se référer aux documents de mon entreprise (service des urgences, médecin du travail, SAMU).

Il faut rappeler que certains signes sont susceptibles de révéler la contraction du covid-19, à savoir de la fièvre et des difficultés respiratoires, associés à des maux de tête, toux et maux de gorge, fatigue, douleurs au niveau des articulations ou courbatures. Pour en apprendre davantage, référez-vous à l'Affichage Symptômes. Le contact physique étroit, la projection de gouttelettes infectieuses (éternuements ou toux) sont à l'origine de la transmission du covid-19 qui pénètre dans les voies respiratoires.

Dans quel cas appeler le 15 ou l'hôpital ?

Les salariés de l'entreprise doivent appeler uniquement les urgences (15) en cas de symptômes avérés du Covid-19. En effet en phase épidémique, les urgences sont anormalement saturés et les patients sont nombreux en attente de soins. Les salariés sont donc invités d'abord à contacter leur médecin traitant (au téléphone ou tout autre moyen de communication). Les salariés peuvent se tourner vers les responsables secouristes de l'entreprise (dans l'affichage des Consignes de sécurité et de santé). Le médecin du travail peut aussi être consulté.

Il faut réserver le recours au SAMU 15 lors des cas critiques d'essoufflement et de difficultés respiratoires. Se rendre à l'hôpital pour une personne infectée (ou présumée) présente le risque de contagion du virus, le salarié doit toujours se référer aux consignes de son employeur.

Mesures à appliquer par le personnel de nettoyage en cas de contamination

La transmission du virus se fait par contact direct, émission de gouttelettes infectieuses dans l'air et sur les surfaces du sol, du plastique, du carton.

En cas de contamination, le personnel doit tout de suite procéder à l'entretien des sols (lavage-désinfection) :

  • avec la procédure de nettoyage avec un bandeau de lavage à usage unique imprégné d'un produit détergent
  • puis de rinçage à l'eau du réseau d'eau potable avec un autre bandeau de lavage à usage unique
  • laisser un temps de séchage suffisant
  • finalement désinfecter les sols et les surfaces avec de l'eau de javel diluée (le coronavirus peut survivre 3 heures sur ces surfaces sèches).


Le personnel en charge du nettoyage des sols et surfaces doivent obligatoirement porter une blouse à usage unique, un masque de protection respiratoire et des gants de ménage ; les déchets produits par le ou les salariés contaminés doivent être tout de suite éliminés.

Toutes les personnes présentes dans l'entreprise doivent se tenir informées si un de leurs collègues est dépisté positif au COVID-19. La contamination étant principalement entre humains, chaque salarié doit être vigilant sur l'apparition éventuelle de symptômes. En gardant toujours en tête les mesures de précaution et de prévention.

Qu'est-ce que le droit de retrait du travailleur ?

L'employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé physique des travailleurs. Cependant dans la lutte contre le Covid-19, les salariés sont autant impliqués dans leur propre protection. En cas de suspicion du salarié ou de son collègue, il faut consulter le site du gouvernement (recommandations, prévention, conditions de contagion...).

En cas de contamination, certaines mesures sont prises notamment par le salarié qui put exercer son droit de retrait individuel.

Il s'agit d'un droit en considération d'une situation de travail qui présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé.

Selon l'article L 4131-1 du Code du travail (et suivants), ce droit de se retirer doit être accompagné de l'information de l'employeur.

Ce droit de retrait ne peut pas s'exercer dans une situation générale de pandémie, mais vise une situation particulière de travail. Le droit individuel de retrait ne peut pas s'exercer dans le contexte actuel du Covid-19, dans la mesure où l'employeur a mis en œuvre les dispositions prévues par le Code du travail et les recommandations nationales pour protéger la santé de son personnel.



Commentaires


Top