convention-collective-fr

Occitanie : Grille des salaires Convention collective 3002 ETAM du bâtiment

Le  salaire minimum pour les ETAM du bâtiment est revalorisé, en application de l’accord du 22 février 2019, dans la région Occitanie. L’accord présente l’augmentation des salaires pour chaque échelon de travailleurs (A, B, C, D, E, F, G, H), fixé sur 35 heures de travail par semaine.


Tableau 1 – Grille des salaires Département : Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn-et-Garonne

Échelon

Salaire minimum Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn-et-Garonne 2017

Salaire minimum Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn-et-Garonne 2018

Ecart % (2017-2018)

Salaire minimum Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn-et-Garonne 2019

Écart % (2018-2019)

Évolution globale (entre 2017 et 2019)

A

1 484,85 €

1 547,03 €

4,19

1 571,78 €

1,6

5,86

B

1 565,23 €

1 630,45 €

4,17

1 656,54 €

1,6

5,84

C

1 704,77 €

1 742,69 €

2,22

1 770,57 €

1,6

3,86

D

1 850,37 €

1 909,53 €

3,2

1 940,08 €

1,6

4,85

E

2 065,75 €

2 093,05 €

1,32

2 126,54 €

1,6

2,94

F

2 343,30 €

2 472,22 €

5,5

2 511,78 €

1,6

7,19

G

2 590,52 €

2 705,79 €

4,45

2 749,08 €

1,6

6,12

H

2 824,10 €

2 978,80 €

5,48

3 026,46 €

1,6

7,17

Tableau 2 – Grille des salaires Département : Aude, Gard, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales

Echelon

Salaire minimum Aude, Gard, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales 2017

Salaire minimum Aude, Gard, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales 2018

Écart % (2017-2018)

Salaire minimum Aude, Gard, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales 2019

Écart % (2018-2019)

Évolution globale (entre 2017 et 2019)

A

1 484,85 €

1 512,15 €

1,84

1 553,58 €

2,74

4,63

B

1 565,23 €

1 592,54 €

1,74

1 637,45 €

2,82

4,61

C

1 704,77 €

1 732,07 €

1,6

1 770,57 €

2,22

3,86

D

1 850,37 €

1 880,71 €

1,64

1 917,57 €

1,96

3,63

E

2 065,75 €

2 093,05 €

1,32

2 126,54 €

1,6

2,94

F

2 343,30 €

2 391,84 €

2,07

2 459,05 €

2,81

4,94

G

2 590,52 €

2 639,06 €

1,87

2 691,05 €

1,97

3,88

H

2 824,10 €

2 880,21 €

1,99

2 963,16 €

2,88

4,93

Tableau n°1 – Les partenaires sociaux représentant les employeurs et les employés dans huit départements (Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn-et-Garonne) ont fixé le barème des salaires minimaux. La rémunération minimale des employés de niveau A à D est de 1571,78 € à 1940,08€ par mois. Pour les travailleurs techniciens, agent de maîtrise (TAM) de niveau E à H, le salaire minimum correspond entre 2126,54€ à 3026,26€. Pour assurer l’égalité entre hommes et femmes, tous les travailleurs de niveau A à H sont augmentés de 1,6%. Par rapport à l’augmentation de salaire de l’année précédente (2018), le taux d’accroissement actuel semble moins élevé (sachant que le salaire minimum a été revalorisé entre 1,32 et 5,48%. Par ailleurs, l’évolution globale établie sur deux ans (entre 2017 et 2019) sur l’augmentation de salaire affiche entre 2,94 à 7,17%.


Tableau n°2 – Les salaires minimaux sont mis en place par les organisations d’employeurs et d’employés du bâtiment issus de cinq départements (Aude, Gard, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales). Les employés de niveau A à D perçoivent un salaire minimum de 1 553,58 € à 1 917,57 € par mois. Concernant les TAM de niveau E à H, le salaire minimum applicable est fixé entre 2126,54€ à 2963,16€. L’accroissement de salaire des travailleurs (niveau A à H) est entre 1,6 à 2,88%, soit une augmentation de 33 à 82€. En deux ans (entre 2017 et 2019), l’évolution globale sur les salaires des travailleurs du bâtiment est entre 2,94 à 4,94 %.


Commentaires


Top