convention-collective-fr

Convention collective des fleuristes : arret maladie, quelle indemnisation ?

En cas d’arrêt de travail du à une maladie ou un accident du travail le salarié est payé par le régime de prévoyance de la convention collective des fleuristes, de la vente et des services des animaux familiers du 21 janvier 1997 qui vient compléter les indemnités journalières de la sécurité sociale.

1. Si l’arrêt de travail est du à une maladie autre que professionnelle, il s'applique alors un délai de carence de 3 jours pendant lesquels le salarié n'est pas payé.

2. Si l'arrêt de travail est du à une maladie professionnelle ou à un accident de travail, le salarié est payé dès le premier jour de l'arrêt de travail.

L’indemnisation en cas d’arrêt maladie dépend de l’ancienneté.
par exemple : au minimum, un salarié qui a entre 1 et 6 ans d’ancienneté touchera 90 % de son salaire durant 30 jours puis 66 % pour le mois suivant.
Au maximum un salarié qui a plus de 30 ans d’ancienneté touchera 90 % de son salaire durant 90 jours puis 66 % pour les 3 mois suivants.


convention collective fleuriste arrêt de travail

Tableau des indemnisations en cas d’arrêt maladie en fonction de l'ancienneté

Source tableau

Ancienneté du salarié
1ère période
2ème période
entre 1 et 5 ans
90% les 30 premières journées
66% les 30 journées d'après
entre 6 et 10 ans
90% les 40 premières journées
66% les 40 journées d'après
entre 11 et 15 ans
90% les 50 premières journées66% les 50 journées d'après
entre 16 et 20 ans
90% les 60 premières journées66% les 60 journées d'après
entre 21 et 25 ans
90% les 70 premières journées66% les 70 journées d'après
entre 26 et 30 ans
90% les 80 premières journées66% les 80 journées d'après
plus de 30 ans
90% les 90 premières journées66% les 90 journées d'après



Commentaires


Top