convention-collective-fr

Grille des rémunérations minimales : techniciens des industries de transformation des volailles CCN 3111 IDCC 1938


Coefficient

Salaire minimum au 1er février 2016

Salaire minimum au 1er février 2017

Ecart % (2016-2017)

Salaire minimum au 1er février 2019

Ecart % (2017-2019)

Evolution globale (2016-2019)

200

1 603,54 €

1 619,58 €

1,00

1 664,92 €

2,80

3,83

215

1 668,08 €

1 684,76 €

1,00

1 731,93 €

2,80

3,83

230

1 750,98 €

1 768,49 €

1,00

1 818,01 €

2,80

3,83

245

1 832,00 €

1 850,32 €

1,00

1 902,13 €

2,80

3,83

260

1 928,39 €

1 947,67 €

1,00

2 002,21 €

2,80

3,83

280

2 024,83 €

2 045,08 €

1,00

2 102,34 €

2,80

3,83

300

2 130,89 €

2 152,20 €

1,00

2 212,46 €

2,80

3,83

320

2 252,38 €

2 274,90 €

1,00

2 338,60 €

2,80

3,83

340

2 368,09 €

2 391,77 €

1,00

2 458,74 €

2,80

3,83



Pour les techniciens effectuant 151.67 heures de travail par mois, un accord sur la revalorisation des grilles de salaire 2019 a été mis en place en février 2019.

Les rémunérations minimales mensuelles des techniciens varient de 1664.92 € à 2458.74 €, soit une différence de 793.82 €.

On remarque une marge de progression constante de 2.80 % des salaires minimaux des techniciens des industries de transformation des volailles, par rapport à la précédente période (écart 2017-2019).

En l’espace de trois ans (entre 2016 et 2019), les rémunérations minimales des techniciens une évolution globale de 3.83 %.

La grille des rémunérations minimales des techniciens (CCN 3111 IDCC 1938) s’étale sur neuf coefficients de 200 à 340.


Commentaires


Top